La maison du Hameau vous accueille à la table des Loulouttes, et sa cuisine parfumée à l'accent des Sud multiples...

dimanche 12 mars 2017

Tarte fine crabe avocat pamplemousse anisé

Une envie de fraîcheur en cette belle journée ensoleillée, mais aucune envie de partir en cuisine !
alors on fait les fonds de frigo et placard et... le tour est joué ... bienvenue à la table des Loulouttes !


Temps de préparation : 30 minutes

Ingrédients :
  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 1 avocat
  • 1 citron vert
  • 1 boite de miettes de crabe
  • 1 cs de mayonnaise bien relevée
  • 1 pamplemousse
  • estragon anisé
  • oignons verts ou ciboulette
  • huile d'olive, sel, poivre

Préparation

Dérouler la pâte feuilletée. La glisser entre deux plaques (ce qui évitera à la croute feuilletée de se déformer à la cuisson) et enfourner à 180 degrés. Au bout de 15 minutes, retirer la plaque du dessus et laisser dorer la surface. Sortir du four et réserver.



Pendant la cuisson de la pâte :
  •  écraser le chair de l'avocat à la fourchette, saler, poivrer et allonger d'un trait d'huile d'olive et du jus de citron. Mettre au frais.
  • égoutter la chair de crabe. La déposer dans un bol, saler, poivrer, ajouter la mayonnaise et bien mélanger. Terminer en rajoutant l'oignon vert et les feuilles d'estragon finement ciselées. Mettre au frais
  • trancher la chair de pamplemousse et en réserver quelques morceaux.
Dressage

Sur le fond de croute préalablement découpé, dresser à l'emporte pièces la purée d'avocats puis la chair de crabe.

A déguster à l'ombre des palmiers, avec vue sur mer... c'est encore meilleur !






dimanche 5 mars 2017

Pudding bananes, noix et chocolat

Recette économique par excellence, le pudding, avec un peu d'imagination, se transforme en encas terriblement addictif, çà vous tente ? 

Alors bienvenue à la table des louloutes !




Ingrédients
  • restes de pain pas encore rassi
  • 80 à 100 gr de beurre salé
  • 50 à 70 gr de sucre
  • 75 cl de lait
  • 3 oeufs entiers
  • 5 bananes
  • 50 gr de noix
  • quelques carreaux de chocolat


 Comme dans toutes les recettes de puddings, il vous faut découper votre pain en morceau mais sans supprimer la croute.

Faire fondre le beurre à feu doux et y faire revenir les morceaux de pain et les noix. Les laisser dorer en se gorgeant de beurre ( !!!!). Le feu reste doux jusqu'à ce que les bords des morceaux de pain deviennent bien croustillants. Retirer du feu et verser la préparation dans un grand saladier.

Y ajouter les bananes écrasées puis y verser le lait froid. Mélanger à la spatule, sans écraser les morceaux de pain. Remuer jusqu'à absorption complète du liquide. Puis ajouter les oeufs battus, bien mélanger à nouveau et enfin, râper le chocolat (avec une grosse grille).

Votre petit encas est prêt à passer au four, préchauffé à 180 degrés.

Le verser dans un moule à cake beurré et enfourner pour 45 minutes.

Dégusté tiède, les bords extérieurs seront encore croustillants, alors enjoy !




samedi 17 décembre 2016

les merveilles de Provence, oreillettes ou ganses de Noël

On ne quitte pas la Provence avec une recette typique de la période de noël qu'à la maison on appelle les merveilles mais aussi oreillettes ou ganses.



Ingrédients
  • 20 cl eau + 1 cs de saindoux ou l'équivalent en beurre
  • 4 oeufs entiers
  • 1 pincée de sel 
  • 2 cs de sucre blanc
  • 1,5 paquet de levure chimique
  • 700 g de farine blanche T65
  • parfum (au choix) : 2ccde rhum, ou zeste orange ou citron râpé, fleur d'oranger ...

La base de cette recette est une sorte de pâte à tarte plus riche en œufs qu'à l'accoutumée. 

Préparation de la pâte

Porter l'eau à frémissement. Retirer du feu et y rajouter le "corps gras", le sel ainsi que le parfum choisi. Réserver.
Battre les 4 œufs entiers, y rajouter l'eau "graissée et parfumée". Mélanger la levure à la farine. Verser petit à petit la farine dans le mélange d’œufs battus. Au début, mélanger au fouet. Quand la teneur du mélange ne permet plus son utilisation, laisser tomber le fouet et commencer le pétrissage à la main jusqu'à l'obtention d'une grosse boule de pâte qui va reposer à température ambiante pendant 30 minutes.Étaler la pâte finement (ce qui garantira un beau "croquant"en bouche), puis la découper en lanières ou carrés, découpée en son centre (ou pas) d'un petit cout de roulette ou lame de couteau.

Préparer l'huile de friture, porter à ébullition et frire les carrés de pâte en prenant soin qu'ils ne se touchent pas. Dès le début de la dorure les retourner, puis encore une minute (maxi) de l'autre côté. 

Retirer du bain de friture, égoutter, rouler dans le sucre et déposer dans une jolie corbeille.
Et là, alors qu'elles sont encore tièdes, craquantes et fondantes à la fois, je défie n'importe qui de se limiter à en gouter... juste une ! et je sais de quoi je parle ....

Bonne fêtes à tous mes lecteurs, et sachez profiter de ces moments précieux de partage et d'amour.


vendredi 16 décembre 2016

Les farfalles aux girolles de mamie Josette !

Pour encore une dizaine de jours, on oublie nos poissons crus polynésiens, terrines de la mer et autres desserts à base de fruits tropicaux, pour déguster une cuisine d'hiver, bien éloignée de nos habitudes culinaires, avec cette recette de maman/mamie: les farfalles aux girolles.

Pour apprécier à sa juste valeur ce plat goûteux, il faut connaître l'épopée de ce que j'appellerais l'étape du ramassage, car ici, les girolles ont été cueillies patiemment puis séchées. Cela se passe dans les gorges du Régalon, sur les berges abruptes et moussues qui bordent ce cours d'eau et sur lesquelles ces fichus champignons aiment bien se planquer !



Ingrédients
  •  une bonne poignée de girolles séchées
  • 10 à 15 cl de lait froid
  • 15 à 20 cl de crème fraîche (pour cuisson)
  • des farfalles ou autres types de pâtes
  • sel, poivre


Préparation

Verser le lait dans un saladier, y rajouter les girolles séchées. Les laisser se réhydrater pendant au moins deux heures.

Au terme de ce temps, mettre le lait et les girolles sur feu doux et laisser cuire doucement jusqu'à évaporation presque totale du lait. Ajouter alors la crème, saler, poivrer et laisser cuire sur feu très très doux pour environ 5 minutes (attention : crème "bouillue" crème foutue !)

Verser la préparation sur les pâtes égouttées et déguster sans attendre.



la Pizza de mamie Josette !


Certes une recette de pizza de plus, alors que la toile en déborde !
mais çà n'est pas grave car celle ci a une saveur bien particulière, celle qui a bercé mon adolescence et celles de mes deux loulouttes !
Alors pour une recette de pizza simple, sans préparation de levain préalable et à la portée de tous, c'est par ici !




Ingrédients (pour une plaque à four)
  • 500 gr de farine T55 de préférence
  • 250 ml d'eau
  • 1 cc de sel
  • 2 cs d'huile d'olive
  • 1 sachet de levure sèche (10 gr)
  • 1 bocal de sauce tomate cuisinée (si vous n'en avez pas : tomates fraîches ou en conserve, ail, laurier, herbes, huile d'olive)
  • champignons 
  • fromage râpé (gruyère)

Préparation de la pâte
Mélanger la levure à un peu d'eau tiède. Laisser "travailler" environ 10 minutes.
Dans un bol à part, déposer la farine. Y rajouter l'huile d'olive, le sel.
Mélanger puis rajouter la levure travaillée. Mouiller avec les 250 ml d'eau.
Pétrir environ 5 minutes.
Déposer la pâte dans un saladier, le recouvrir d'un torchon et laisser lever à température ambiante, voire tiède,  au moins 1 heure.



Préparation de la sauce tomate
Si vous devez la préparer : dans une casserole à fond épais mélanger les tomates, ail, herbes, laurier et huile d'olive, sel et poivre; laisser mijoter environ 30 minutes puis réserver.

Mise en cuisson
Retirer la pâte de son saladier puis l'étaler. La déposer sur la plaque de cuisson. Y étaler la sauce tomate refroidie, puis les champignons.
Enfournez à 200 degrés (four préalablement pré-chauffé) en déposant la plaque sur la sole du four (plaque inférieure).
A mi-cuisson, rajouter le fromage râpé. Retirer la pizza du four au bout d'environ 30 minutes.

dimanche 9 octobre 2016

Tarte à la banane et cardamome

Je ne l'ai pas pas encore goûtée au moment de cette publication, mais j'ai dans l'idée que cette petite tarte toute simple va ravir nos palais gourmands. 
Imaginez :
 des rondelles de bananes caramélisées dans un beurre parfumé à la confiture d'ananas de Moorea et à la cardamome, couchées sur un lit de pâte sucrée craquante juste comme il faut, 
le tout parsemé de noix de coco et arrosé, à la dégustation d'un lait de coco tiède légèrement vanillé. 
Ça vous fait saliver alors c'est par ici !




Ingrédients pour une tarte pour 4 personnes
  • Pâte
    • 75 g de farine
    • 75g de sucre
    • 100 g de beurre mou
    • 50 g d'amandes en poudre

  • Garniture
    •  bananes pas trop mures (la quantité dépendra de leur taille)
    • 50 g de beurre
    • 4 à 5 c à soupe de confiture d'ananas ( de Moorea bien sur!)
    • 1 c à café de cardamome en poudre ou 4 à 5 cosses entières
    • 15 cl de lait de coco frais si possible, ou reconstitué (on trouve de l'excellent coco  déshydraté au grenier de Joseph  ou Araka
    • l'intérieur d'une demi-gousse de vanille de Tahiti
    • un peu de chair de coco râpé ou de la poudre de coco en sachet


Préparation de la pâte

Mélangez la farine, le sucre, la poudre d'amandes. Puis ajoutez le beurre ramolli. Fraiser bien le tout entre les doigts jusqu'à obtenir une boule de pâte bien collante. Cette pâte ne s'étale pas au rouleau.
Étaler une feuille de papier cuisson sur une plaque. Y déposer la boule de pâte, l'aplatir sur une épaisseur d'environ 5 mm, avec la paume de la main, lui donner une forme à peu près ronde avec les doigts. Ne pas la faire trop fine, car la quantité de beurre, à la cuisson, va l'étaler davantage.

Enfourner à 180-200 degrés environ 15 minutes. A la sortie du four, le disque de pâte reste mou. Le retirer de la plaque de cuisson en tirant le papier cuisson pour le déposer sur une planche de travail.  Le mettre à refroidir à température ambiante. Dès que vous constatez que votre pâte commence un peu à durcir, lui donner une forme régulière à l'aide d'un cercle à tarte.


Préparation de la garniture
Découper les bananes en tranches d'environ 1 cm. Les déposer dans une sauteuse à fond épais dans laquelle vous aurez fait fondre le beurre additionné de confiture d'ananas et de votre cardamome. Si vous n'avez que des cosses et pas de poudre, les écraser pour en libérer les petites graines qu'elles renferment. Faire revenir les fruits jusqu'à jolie coloration.
Pour tout savoir sur la cardamone, c'est par ici !

Montage

Sur votre disque de pâte maintenant refroidi, étaler une couche de confiture d'ananas. Puis déposez les tranches de bananes caramélisées et saupoudrez de coco râpé.

Dégustation
Mélanger le lait de coco et la vanille, ajouter un peu de sucre. Le mettre sur le feu jusqu'à tiédissement, surtout pas plus. Découpez vos parts de tarte, verser plus ou moins généreusement le lait de coco parfumé et .... régalez vous !




dimanche 2 octobre 2016

Falafels

Venus droit d'Egypte, les falafels nous ravissent par leur texture croustillante et fondante à la fois. Amateurs des saveurs du Moyen-Orient, laissez vous tenter en les réalisant vous même, 
vous allez voir, c'est un jeu d'enfant !



Ingrédients pour une quinzaine de falafels


  • 500 gr de pois chiche secs
  • 1 botte de coriandre
  • 1 botte de persil
  • 5 gousses d'ail
  • 1 c à café de cumin
  • 1 demi oignon haché
  • 1 c à café de bicarbonate de soude

Préparation

Pour réussir cette recette, il est essentiel d'utiliser des pois chiche secs et surtout pas de pois chiche en boite qui, même égouttés, contiennent trop d'eau.

La veille, mettez les pois chiche à tremper et les laisser ainsi tout la nuit.

Le lendemain, les égoutter et les sécher dans un torchon. Je n'ai pas hésité à les étaler sur un plateau, en plein soleil durant environ 1 heure, histoire d'éliminer toute trace d'humidité.
Déposez les pois chiche dans le bol d'un mixer ou d'un hachoir à viande. 
Y ajouter les herbes ciselées, l'ail, le cumin, l'oignon et le bicarbonate. Salez et mixez.

Une fois votre purée de pois chiche obtenue, façonner des boulettes à la main, bien les presser histoire de re-serrer la texture.

Cuisson
Préparer un bain de friture (le plus dur pour moi qui n'en supporte pas l'odeur... mais j'aime tellement les falafels ! et là, pas moyen de les préparer au four...). 
Dès que l'huile arrive à bonne température, y plonger les boulettes et les frire quelques minutes jusqu'à obtention de la dorure souhaitée.

Les égoutter et les déguster !

samedi 10 septembre 2016

Flan de saumon des dieux aux épices et lait de coco



Amateurs de bons produits du fenua, voici une nouvelle version de flan de poisson, subtilement parfumé aux achards de gingembre proposés par Moorea saveurs.

Mention coup de coeur pour cette préparation artisanale de Moorea, réalisée à partir de gingembre, ail, oignons, curry, ciboulette romarin et huile d'olive.

Si vous ne la trouvez pas en épicerie, consultez la page Saveurs de Moorea



Ingrédients pour 4 petits flans
  • 350 gr de saumon des dieux
  • 2 oeufs
  • 25 cl de lait de coco frais
  • 1 cuillère à café d'achards de gingembre
  • à volonté : basilic et persil chinois (coriandre)
  • sel, poivre



Préparation

Découper votre poisson en petits cubes, ce qui permet de garder plus de texture que si vous le broyez au mixeur. Réserver.

Dans un saladier, mélanger la maïzena au lait de coco. Lorsque votre préparation est bien lisse, ajoutez les œufs battus, les herbes ciselées, les achards de gingembre.



Cuisson

Beurrer des petits moules à muffins ou équivalent, les remplir de la préparation poisson-coco.

Déposer les moules remplis dans un grand plat rempli d'eau et cuire au bain marie durant 40 minutes.


dimanche 28 août 2016

Pommes de terre rôties aux épices italiennes



Si comme moi vous adorez les frites.... mais que vous avez du mal avec les odeurs de fritures (pas simple, je sais!), alors cette recette est pour vous ! Extérieurs croustillants et coeur fondant, marinées à l'huile d'olive et aux épices italiennes....
Allez, on se laisse tenter !



Ingrédients pour deux personnes :
  • 4 grosses pommes de terre russet (pommes de terre d'origine américaine, elles se caractérisent par une chair blanche et farineuse et un peau un peu rousse. On en trouve à Tahiti sans problème)
  • 4 à 5 c. soupe d'huile d'olive
  • ail en poudre
  • épices italiennes (chez ducros)
  • sel, poivre

Préparation

Les pommes de terre étant cuites avec leur peau, les passer sous l'eau tiède et les frotter longuement avec une éponge propre bien râpeuse.

Les essuyer et les découper en grosses frites.  

Les déposer dans un plat creux, arroser d'huile d'olive puis ajouter l'ail en poudre, les épices italiennes, sel et poivre. Vous pouvez également ajouter du parmesan si vous aimez çà.

Laisser le tout mariner une bonne demi-heure.

Préchauffez votre four à 200 degrés. Déposer les tranches de pommes de terre sur une plaque de cuisson, sans qu'elles se chevauchent.

Elles doivent pouvoir rôtir sans se gêner les unes les autres!

Enfournez et cuire environ 30 minutes. 

Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau.

A déguster dès la sortie du four accompagné d'une viande rôtie ou d'une bonne verdure bien fraîche.






dimanche 14 août 2016

Tartare de thon au pistou

Quand les saveurs provençales se mêlent aux habitudes culinaires de Polynésie, ce tartare de thon rouge au pistou apparaît comme une évidence. Sortez pilon et mortier et préparez cette recette simplissime moins de 30 minutes avant de passer à table !

A déguster avec des tuiles aux olives vertes, histoire de rester dans les saveurs du sud.







Ingrédients
  • pour le tartare
    • 1 morceau de thon rouge bien frais
    • une vingtaine de feuilles de basilic
    • 1 à 2 gousses d'ail
    • huile d'olive (2 à 3 c à soupe)
    • sel, poivre
  •  pour les tuiles
    • 25 gr de farine
    • 1 blanc d'oeuf
    • une vingtaine d'olives vertes
    • 1 gousse d'ail
    • quelques câpres (environ 1 c à café)

 
Préparation du tartare

Déposer les feuilles de basilic ciselées et les gousses d'ail tranchées dans le fond d'un mortier. Écraser à l'aide d'un pilon. Il faut obtenir une purée bien lisse. Verser peu à peu l'huile d'olive jusqu'à ce que vous obteniez une sauce onctueuse. J'ai fais le choix de ne pas ajouter de parmesan, saveur qui à mon avis, ne se marie pas bien avec celle du poisson. Saler, poivrer.

Découpez le poisson en petits cubes et le mélanger avec le pistou. Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire. Réserver au frais.


Préparation des tuiles


Pilez dans votre mortier ou déposer dans le bol d'un mixer, les olives dénoyautées, l'ail et les câpres. Réduire en purée. Cette préparation peut être remplacée par de la tapenade.

Ajouter la tapenade ou purée d'olives à la farine et au blanc d’œuf (cru). Ajouter environ 2 c à soupe d'eau et battre jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé.

Recouvrir une plaque de cuisson d'une feuille de papier cuisson, étaler la pâte des tuiles à l'aide du dos d'une cuillère. 

Mettre les tuiles au four sur la position gril médium et.... surveiller.  Dès coloration les retirer du four et les mettre à refroidir sur une grille.

A déguster accompagné d'un simple riz blanc.



 

dimanche 31 juillet 2016

Pizza pesto et légumes

Histoire de changer un peu, voici une pizza végétale dans laquelle la base classique à base de tomates est remplacée par un savoureux pesto basilic. Pour ne rien gâcher, la pâte est "home made" et délicieusement parfumée avec une huile d'olive bien fruitée. 

A vos fourneaux !





Ingrédients pour une plaque à pizza

  • Pour la pâte à pizza
    • 200 grammes de farine blanche
    • 1 cuillère à soupe de levure lyophilisée
    • 2 cuillères à soupe d'une bonne huile d'olive
    • 1 pincée de sel
    • herbes de Provence
  • Pour la garniture
    • 1 grosse aubergine
    • 1 dizaine de champignons de Paris frais
    •  1 oignon
    • pesto basilic (à doser à souhait)
    • quelques cuillères de crème fraîche liquide
    • pignons
    • fromage râpé
    • olives noires

Préparation de la pâte

Verser la farine dans un saladier. Ajouter le sel et bien mélanger. Creuser un petit puit au milieu, y verser la levure, l'huile d'olive, les herbes de Provence. Mélanger le tout, puis ajouter peu à peu de l'eau tiède jusqu'à obtention d'une pâte agglomérée et un peu collante. Déposer sur un plan de travail fariné et pétrir (à la main pour moi) durant quelques minutes. Saupoudrer de farine jusqu'à ce que la pâte ne colle plus du tout.

Déposer la boule de pâte dans le fond du saladier, recouvrir d'un torchon et laisser lever. On gagne du temps en déposant le saladier au four à 30 ou 40 degrés maximum, entre 20 et 30 minutes.

Une fois bien levée, re-déposer la pâte sur le plan de travail et la re-pétrir légèrement ce qui permet d'évacuer l'air. Voilà, votre pâte est fin prête à être étalée plus ou moins finement, selon votre goût.



Préparation de la garniture

L'aubergine, découpée en fines rondelles revient quelques minutes dans un peu d'huile d'olive, ainsi que l'oignon haché. Saler, poivrer et ajouter éventuellement un peu d'herbes de Provence. Réserver.

Sur la pâte étalée et recouverte de pesto délayé dans la crème fraîche, déposer dans l'ordre qui vous fera plaisir la préparation aubergine oignons et les fines lamelles de champignons crus. Saupoudrer de fromage, éparpiller quelques olives et mettre à four chaud (200 degrés) durant environ 25 minutes. Juste avant de retirer du four, remettre une couche de fromage et les pignons.

La petite merveille que vous venez de réaliser en moins d'une heure se déguste de préférence dès sa sortie du four, accompagnée d'un rosé bien frappé et d'une petite verdure rafraîchissante.

Allez, régalez-vous!





dimanche 1 mai 2016

Mi-cuit de thon mariné au miel et agrumes

Adeptes des recettes de poisson cru, tataki, mi-cuit ou chaud-froid comme on l'appelle ici, voici une nouvelle déclinaison testée ce week end. A dominante sucré-salé, cet accommodement du thon rouge devrait en séduire plus d'une ou d'un. A vos fourneaux !




Ingrédients
  • 1 filet de thon rouge bien frais
  • Marinade : miel liquide, jus d'une demi-orange
  • Roulade : graines de sésame blond, grains 5 baies concassées, gingembre en poudre, zestes d'orange
  • sauce : 2 gousse d'ail finement râpées, 1 cs de moutarde golden, 1 cs de sauce huître, 1 cs de miel, gingembre (idéalement frais et râpé) ou en poudre (à défaut), huile d'arachide.

Préparation

Bien nettoyer le filet de thon en retirant toutes les parties blanches (filaments). Dans un plat creux, verser le miel et le jus d'orange. Y déposer le filet et le rouler dans la préparation bien sirupeuse. Mettre au frais environ 20 minutes, le temps que le miel se colle bien à la chair.

Recouvrir le fond d'une assiette plate, du mélange composé des graines de sésame, du poivre concassé en gros grains, des zestes d'orange et de 2 à 3 pincées de poudre de gingembre.

Récupérer le thon mariné, le saler puis le rouler soigneusement dans la préparation. 

Dans une poêle anti-adhésive, faire chauffer un peu d'huile d'olive additionnée de zestes. Y déposer le filet et cuire environ 2 minutes sur chaque face.

Réserver jusqu'à refroidissement.



Dans le fond d'un bol, déposer l'ail, la moutarde, la sauce huître, le gingembre et le miel. Mélanger et monter la sauce en versant régulièrement un filet d'huile, un peu comme une mayonnaise (au final la sauce sera moins compacte qu'une mayonnaise, mais c'est normal). Réserver au frais.

Dresser joliment votre filet après l'avoir tranché et servir accompagné de sauce.



samedi 30 avril 2016

Rillette de maquereaux

Réalisez en moins de dix minutes, un apéro improvisé en faisant le fond de vos placards....






Ingrédients
  • 2 boites de maquereaux grillés
  • 10 à 15 cl de crème fraîche épaisse
  • un soupçon d'huile d'olive
  • cornichons
  • sel, poivre

Les maquereaux sont égouttés puis écrasés grossièrement à la fourchette.  Salez, poivrez.

Ils sont déposés dans le cuve d'un mixer, puis additionnés de crème ou fromage blanc si vous êtes un peu soucieuse de votre ligne (dans ce cas, attention à l'acidité qui risque d'être assez prononcée).

Quelques secondes de mixage ou moins si vous préférez une texture un peu plus brute.

Après avoir été retirés de la cuve, on y ajoute des cornichons coupés en petits dés, un "chouia" d'huile d'olive si on les souhaite un peu plus marqués en goût. On goûte pour parfaire l'assaisonnement et on met le tout au frais une petite dizaine de minutes.

Enjoy !



dimanche 10 avril 2016

Tarte pommes passion.... appelée aussi "vide Umete"

Ben oui, les lecteurs du fenua m'auront comprise ! quelques fruits qui s'abîment dans un umete (grand plat creux en bois) et hop, le tour est joué.






Ingrédients
  • 1 pâte brisée sucrée : 250 g de farine, 120 g de beurre, 2 cs de sucre, 1 jaune d'oeuf
  • 3 à 4 grosses pommes pour réaliser une compote
  • 4 autres à découper en lamelles
  • 5 fruits de la passion
  • 4 cs de sucre
  • 1 citron vert
Préparation

Dans une casserole à fond épais, faire compoter durant une bonne demi-heure 4 pommes et les fruits de la passion additionnés de sucre. A feu tout doux, le tout va légèrement caraméliser (surveiller fréquemment!). Retirer du feu et laisser refroidir. Ne pas écraser les morceaux de pommes, vous aurez ainsi plus de mâche à la dégustation.

Réaliser votre pâte brisée sucrée : mélanger la farine et le beurre ramolli jusqu'à obtention de gros grains. Ajouter le sucre et le jaune d'oeuf.

Étaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé et réfrigérer pour 30 minutes.

Peler les pommes restantes, les trancher en lamelles et les "citronner".

Après avoir étalé la pâte réfrigérée (toujours autant galère çà...), la recouvrir de fruits compotés, puis de lamelles de pommes.



Cuisson

Au four à 230 degrés durant 25 minutes.

dimanche 21 février 2016

Ragoût de boeuf à la chinoise

Il y a bien longtemps que je n'avais pas alimenté cette rubrique, le nouvel an chinois m'en donne donc l'occasion avec ce ragoût de boeuf longuement mijoté dans un bouillon additionné de soja et gingembre.




Ingrédients pour 4 personnes
  • 800 g à 1 kg de viande de bœuf pour daube
  • 4 grosses carottes
  • 4 navets
  • 1 gros morceau de gingembre frais
  • 1 morceau de peau d'orange séchée
  • 5 à 6 gousses d'ail
  • 5 à 6 cs de sauce soja
  • 1 cs de corn starch ou maïzena
  • 1 à 1,5 l d'eau
Faire tremper la peau d'orange séchée dans l'eau tiède durant 15 minutes.

Pendant ce temps, éplucher et découper en gros cubes les carottes et navets.

Éplucher le gingembre et l'ail et les écraser grossièrement. Découper la viande en cube.

Dans une cocotte, faire chauffer un peu d'huile, y faire revenir la viande et l'ail à feu vif pendant quelques minutes.Ajouter alors la peau d'orange égouttée, le gingembre et la moitié de la sauce soja. Saler.

Dès que la viande est dorée, couvrir avec l'eau, le reste de sauce soja. Dès la première ébullition, réduire le feu, couvrir et laisser mijoter pendant 2 heures.

A mi-cuisson, ajouter les carottes et les navets.

En fin de cuisson, retirer la peau d'orange, prélever quelques cuillères à soupe de jus de cuisson, y délayer la maïzena et reverser le tout dans la cocotte jusqu'à léger épaississement.

Servir bien chaud avec du riz blanc.

dimanche 27 décembre 2015

Tourtière à la viande

Si vous êtes comme moi et que vous craignez toujours qu'il n'y en ait pas assez, vous n'aurez probablement pas pu mettre toute la farce que vous aviez préparée dans votre volaille de Noël!

 Voici donc, en ce dimanche polynésien pluvieux, ma tourtière de restes, accompagnée d'une crème au foie gras et une lichette d'armagnac !




Ingrédients
  • le reste de votre farce
  • 6 belles pommes de terre
  • 2 rouleaux de pâte feuilletée ou 400 gr de pâte feuilletée maison (je vous recommande la recette de pâte rapide du Chef Nini)
  • 20 cl de crème entière
  • 30 à 40 gr de foie gras cuit (là aussi des restes...)
  • 1 cuillère à café de fond de veau
  • 1 lichette d'armagnac
  • sel, poivre noir et baies roses



Dans un plat à tourtière (idéalement) ou un cercle pâtisserie, déposer le premier disque de pâte.
Alterner couches de pommes de terre (pré-cuites à la vapeur) et farce, saler et poivrer légèrement entre chaque couche.

Fermer avec le deuxième disque de pâte, festonner. Badigeonner au pinceau la surface extérieure de la tourtière et enfourner à 180 degrés durant 45 minutes.



Quelques minutes avant dégustation, faire chauffer à feu très doux, la crème parfumée à l'armagnac et au foie gras.




lundi 21 décembre 2015

Pain de poisson version mahi mahi et saumon fumé


A quelques jours des agapes de fin d'année, quelques filets de mahi mahi de nos belles eaux polynésiennes nous ont régalés de fraîcheur ! Préparée très rapidement, elle a le mérite de garnir la table fort agréablement!




 Ingrédients
  • 800 gr de filet de mahi mahi (peut être remplacé par de la dorade ou du flétan)
  •  2 blanc d'oeuf
  •  1 oeuf entier
  •  250 gr de crème fraîche
  •  tranches de saumon fumé
  •  quelques feuilles d'épinards frais
  •  oignons verts (ciboulette), persil, cerfeuil
  •  sel, poivre noir, poivre rose
  • gingembre (environ 5 cm) 


Retirer l'arête centrale des filets de mahi mahi et découper la chair en morceaux d'un centimètre environ.

Mixer la chair.

Y ajouter l'oeuf entier et les blancs d'oeufs (non montés), la crème, les herbes préalablement ciselées, le gingembre râpé. Assaisonner de sel et poivres. Ne pas être trop généreux en sel, car le saumon fumé l'est déjà pas mal).

Dans le fond d'un moule à cake, déposer une première épaisseur de votre préparation (environ jusqu'à mi-hauteur). Puis recouvrir d'une couche de feuilles d'épinards, puis de lamelles de saumon fumé. Terminer avec le reste de la préparation.

Enfourner dans un four préalablement chauffé à 180 degrés. Cuire 30 à 40 minutes.

Se déguste tiède ou froid, nature ou accompagné d'une beurre fondu aromatisé au gingembre ou encore d'une mayonnaise parfumée au cerfeuil.






dimanche 6 décembre 2015

Pain de courgettes

Avec la chaleur de ces derniers jours, cette petite terrine toute en fraîcheur est la bienvenue! Rehaussée d'un bon parfum de menthe fraîche, liée par une crème au fromage de chèvre, elle est irrésistible accompagnée d'un bon pain maison.







Ingrédients
  • 4 grosses courgettes (ma pucette québécoise, si tu la teste avec les zucchini de la rue Ontario, il t'en faudra une bonne douzaine! )
  • 1 petit bouquet de menthe
  • quelques branches de persil
  • 3 gousses d'ail dégermées et hachées
  • 1 brique ou bûche de fromage de chèvre bien moelleuse
  • 4 oeufs
  • 20 cl de crème fraîche semi-épaisse
  • 5 cl de lait
  • sel, poivre



Après les avoir lavées, découper les courgettes en petits cubes (garder la peau). Les faire revenir dans un mélange huile d'olive / beurre, salé, poivré, aillé. Les retirer du feu dès qu'elles commencent à ramollir. Égoutter et réserver.

Dans le bol d'un mixer, préparer la crème de liaison en mélangeant la crème, les oeufs entiers, le formage de chèvre découpé en petits cubes, le lait, les oeufs, la menthe (une vingtaine de feuilles) et le persil ciselé.

Une fois les courgettes totalement égouttées, les mélanger à la crème de liaison.

Tapisser un moule à cake de papier sulfurisé, le remplir de la préparation et mettre le tout au four (préchauffé 15 mns à 180 degrés. Cuire 40 à 50 minutes en surveillant la coloration.

Bien qu'elle puisse se déguster à la sortie du four, voire tiède, j'ai une préférence pour une version bien fraîche (au moins 3 heures).





dimanche 22 novembre 2015

Tatin aux pommes

Retour en cuisine avec ce classique auquel on ne résiste pas !





Ingrédients

Pour la pâte sucrée
  • 250 g de farine
  • 100 g de beurre salé
  • 100 g de sucre glace
  • 1 jaune d'oeuf

Pour le caramel
  • 120 g de beurre salé
  • 120 g de sucre roux

Pour la garniture
  • une dizaine de belles pommes bien charnues

Préparation de la pâte

Le beurre a été préalablement ramolli. Le mettre dans un saladier, y ajouter le sucre glace et remuer énergiquement avec une spatule. Ajouter le jaune d'oeuf, mélanger à nouveau.

Une fois la préparation lissée, ajouter la farine. Mélanger tout d'abord à la spatule et finir à la main en formant une boule.

Déposer la boule de pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé, étaler puis réfrigérer.

Après avoir pelé les pommes, les évider et les couper en deux ou en quatre. Réserver.


Préparation du caramel




Mettre le moule à tatin sur le feu, y déposer le beurre coupé en morceaux, faire fondre à feu doux. Puis saupoudrer le sucre, mélanger délicatement et laisser blondir jusqu'à la coloration souhaitée.

Retirer du feu. Remplir le moule avec les quartiers de pommes, bien les serrer. Récupérer la pâte étalée, la déposer sur les fruits. Rentrer les bords de pâte qui dépassent à l'intérieur du moule. Faire une petite cheminée au centre de la pâte à l'aide d'une pointe de couteau.


Cuire à four préchauffé à 180 degrés. Surveiller la coloration de la pâte. La tarte est cuite dès que le caramel remonte sur les côtés.

Sortir du four et laisser refroidir à température ambiante. Démouler lorsqu'elle est tiède, sur une assiette plus large que le diamètre de cette gourmandise (écoulement du caramel).

A déguster encore tiède accompagnée de crème fraîche ou glace vanille ou coco.